Le 15 septembre, les Outils du soin ont fait leur rentrée

Dans une salle de café très calme (pour une fois…) par un soir d’été indien, pizzas forestière et végétarienne, eau gazeuse et bière, soignants et citoyens se sont réunis au-dessous et autour des cordels.

Il y a avait là des psys (pédopsys, psychanalystes, psychiatres, généraliste-analyste…), une kiné qui pratique la coordination motrice, des étudiants en médecine (avant et après internat, revenant de Suède ou d’Allemagne, membres de MEDSI), des médecins généralistes (tout juste thésé, déjà à la retraite ou en exercice et membre du SMG), un médecin du travail ex-urgentiste, une musicothérapeute, une éducatrice auprès de personnes sous main de justice, une coordinatrice d’éducation thérapeutique, une enseignante retraitée ayant travaillé auprès d’enfants à l’hôpital, une bibliothécaire médicale qui connait la Cité de la santé, une auteure illustratrice rédac-chef d’un journal pour jeunes, et une céramiste.

Certain.e.s avaient connu les cordels à Nuit debout, à des cafés cordels, à la Fac, dans des cabinets, à des séminaires (pôle ETP, LDH…), dans leur association ou par des ami.e.s.

On a eu envie de faire mille cordels, sur les enfants, sur la folie, sur les médicaments, sur les mutuelles, sur les études de médecine, sur l’hôpital et sur le travail. Mais aussi, sur le corps, l’écoute, l’accueil et la parole des patients. Nous prévoyons de travailler avec le pôle ETP d’Ile de France, avec la Ligue des Droits de l’Homme, la Fac de médecine, la Cité de la santé, et Prescrire. Et de faire des ateliers de création d’histoire, des spectacles de marionnettes sur la psychanalyse, des présentations de techniques sur le corps, et un festival cordel à la campagne...

On s’est demandé comment protéger légalement les cordels tout en les partageant, comment conserver le maximum de simplicité tout en exprimant la richesse des thèmes, et comment réussir à réaliser tout cela ensemble, concrètement et joyeusement.

Pour finir, voici quelques dates, à réserver :

 Un café cordel sur l’accueil mercredi 23 novembre au soir

 Un café cordel sur le médicament samedi 10 décembre après-midi


jeudi 8 septembre 2016
par  Chandra Covindassamy

Vous avez dit « prendre en charge » ?

Le cordel dernier-né, « Prendre en charge sa maladie - N°36 », pose une question cruciale.

Quelques réflexions à la volée sur le terme de "prendre en charge" qui est interrogé dans ce texte. François Tosquelles, psychiatre et psychanalyste à l’origine, avec quelques autres, du mouvement de la "psychothérapie institutionnelle" dans les années 1940, à l’hôpital de Saint-Alban, avait, paraît-il coutume de dire "il n’y a que les ânes qui prennent en charge".

Cette phrase abrupte a le grand intérêt, à mes yeux, de poser clairement ce qui est en jeu dès que ce terme est employé. Le terme « prendre en charge » ou « prise en charge » fait partie du vocabulaire des assurances : prise en charge financière des frais liés à un dommage. Dans le domaine du soin, une telle approche, dans sa référence contractuelle économiste implicite, est en cohérence avec un modèle idéal de la médecine qui devrait déboucher nécessairement sur une guérison (parfois, malgré tout, sur une disparition) et, du même coup, sur une séparation du soigné et du soignant, fin du contrat !

Le terme de "prendre en charge" peut aussi fonctionner comme un analyseur : qui prend en charge quoi ? Pour la pensée commune, dans des affections aigües, c’est le soignant qui prend en charge le soin. Mais dans des affections chroniques, la tendance serait à ce que ce soit le patient qui doive prendre en charge son traitement ; comme si, dès lors que la réalité prive le soignant de la perspective d’une guérison, la responsabilité du traitement devait incomber au patient. Dans les deux situations, un seul des deux protagonistes serait vraiment actif ou responsable.

Comme cela apparaît bien dans le texte du cordel, ce schéma n’est plus pertinent pour des affections chroniques dans lesquelles l’horizon n’est pas la séparation par la guérison, mais précisément un cheminement, un compagnonnage au cours duquel des paroles seront échangées et des savoirs partagés. La figure du compagnon (therapon, en grec) renvoie, par exemple, à Patrocle par rapport à Achille.

Une relation entre soigné et soignant qui, si elle ne peut pas être symétrique, serait alors moins à sens unique.


Albums les plus récents

Annonces

ET TOUJOURS, LA DAME DU 6

UNE VIDÉO INÉGALÉE !


La prévention du corps dans les métiers à risque - Cordel N°37

Notre corps, comme outil de travail


Prendre en charge sa maladie - Cordel N°36

Mais qu’attendent donc les patients de leurs soignants ?


Savoir se taire - Cordel N°34

Chut, vous êtes sur écoutes !


Soigner le corps en mouvement - Cordel N°38

Soigner le corps différemment...


Brèves

16 septembre - Fusion Bayer-Monsanto : un nouveau monstre est né !

Bayer annonce avoir racheté Monsanto pour 59 milliards d’€ (66 milliards de $). Ainsi, (...)

15 septembre - Le plus ancien des centres d’IVG en danger !

L’équipe médicale du centre IVG de Louis Mourier à Colombes communique
Le centre d’IVG de (...)

3 mai - CR Journée de formation à l’indépendance dans les études médicales

Communiqué de presse : 30 avril 2016 Journée nationale sur la formation à l’indépendance dans les (...)

3 mai - Danger : loi El Khomri, un communiqué de "Sauvons la médecine du travail"

De : SAUVONS LA MEDECINE DU TRAVAIL [mailto:contact@slmt.fr] Envoyé : lundi 2 mai 2016 20:58 À : (...)

19 avril - Au revoir Maya !

La cérémonie des adieux de Maya Sudurts, notre amie, notre camarade, se déroulera mercredi 20 (...)

28 mars - Signez la pétition de soutien au régime local de Sécurité sociale Alsace-Moselle

Ce régime, exemplaire, est aujourd’hui menacé.
Nous publions ci-dessous le texte accompagnant (...)

18 mars - Cité de la santé. La santé à la folie : Du mal-être au bien-être, notre mental dans tous ses états

Le lien suivant vous permettra de vous orienter et/ou vous inscrire selon vos sujets d’intérêt (...)

18 février - Sur le front des "Troubles du Spectre Autistique".

Une récente instruction ministérielle préconise de favoriser le financement des Établissements et (...)

20 janvier - soutien au Dr Coadou devant l’Ordre des Médecins

Sur le site du Syndicat de la Médecine Générale, uncommuniqué de presse pour le soutien de Bernard (...)

4 décembre 2015 - Fiscalité. Suppression de la demi-part : connaissez vos droits

Les conséquences de la suppression de la demi-part majorant le quotient familial peut entraîner (...)

14 novembre 2015 - Colloque de la LDH : demandez le programme !

Pour tout savoir, notamment sur les déléguées des Outils du soin...

6 novembre 2015 - Pour soutenir le dr Bonnemaison : signez !

Manifeste des médecins indignés.
Quand tout a été tenté,
quand il n’y a plus d’espoir,
soulager (...)

2 novembre 2015 - Projet de loi immigration : Les Outils du soin signent l’appel de la FNARS contre la levée du secret professionnel.

La FNARS nous informe : « Comme vous le savez peut être déjà, en parallèle du projet de loi santé (...)

1er novembre 2015 - Scandale des audio-prothèses : Surdi13 soutient Que Choisir

Le communiqué de Surdi13
Vous trouverez ci-joint un communiqué de presse de notre association, (...)

21 octobre 2015 - Migrants et réfugiés de la jungle de Calais : un appel à signature

Christian Lehmann, écrivain et médecin, nous écrit pour solliciter de premières signatures, émanant (...)

13 octobre 2015 - La Troupe du RIRE lance une souscription

Nous sommes un collectif d’étudiant.e.s en médecine : La Troupe du RIRE. Nous avons réalisé un (...)

10 octobre 2015 - Il n’y a que des preuves d’accueil. Soutenons les ASTI !

Et dans ce domaine, il y a les paroles et les actes. L’accueil des migrants ne se mesure pas (...)

3 octobre 2015 - Le 4 octobre 2015 la Sécu fête ses 70 ans sur...

Une émission à enregistrer : le 4 octobre 2015 la Sécu fête ses 70 ans sur RFI, avec Didier (...)

19 septembre 2015 - Le nouveau guide COMEDE est paru

Ci-joint le dépliant de présentation (sommaire) du guide Comede 2015 qui contient un bon de (...)

10 septembre 2015 - Un avenir pour la Grèce : appel à signer

Les Outils de soin soutiennent cet appel.
Cliquer sur l’image ci-dessous pour accéder à l’appel (...)