La dame du 6

jeudi 24 décembre 2015
par  Outils
popularité : 14%

Vous attendez désespérément la neige qui ne vient pas pour Noël c’est pas de jeu et ça fait peur pour le climat
Vous détestez les fêtes commerciales et avez décidé de ne pas réveillonner, justement parce que tous les autres s’en donnent à coeur joie en oubliant la misère du monde ailleurs
Vous ne savez pas comment distraire vos vieux parents qui sont en maison de retraite et là-bas la fête de Noël est déjà passée, fini le karaoké
Vous êtes de garde et c’est trop triste ces gens malades qui sont à l’hôpital et ne peuvent même pas manger la bûche car ils ont des tuyaux pour respirer
Vous n’avez pas la garde de vos enfants pour cette fête, cette année ils viendront au nouvel an, et le sapin chez d’autres par skype c’est vraiment pas marrant
Vous avez décidé de vous ennuyer ce soir parce que vous êtes seul(e) et que Noël quand même c’est une drôle d’affaire
Alors nous avons la solution pour vous : regardez "la dame du 6", et tout de suite ça ira mieux
Bonne soirée !

La dame du 6 -  MPEG4 - 215.8 Mo
La dame du 6

Commentaires

Logo de janine rabaux
lundi 28 décembre 2015 à 22h04 - par  janine rabaux

Emouvant et paradoxalement apaisant.
Merci pour ce moment d’exception et de sérénité.

Logo de Lucien Farhi
jeudi 24 décembre 2015 à 15h51 - par  Lucien Farhi

Surprenant, émouvant

Logo de Outils
jeudi 24 décembre 2015 à 11h36 - par  Outils

De la part de Martine Lalande

"Merci à Bernard, ami kiné de la maison de retraite, qui m’a indiqué, au décours d’un de mes passages, cette vidéo extraordinaire. Tous ceux qui prennent le temps de la voir tombent sous le charme. Et cela aide à vivre et à y croire, vraiment !"

Logo de Florence
vendredi 11 décembre 2015 à 21h58 - par  Florence

J’ai adoré "la dame du 6"... j’aimerais vieillir ainsi, avec cette joie et cette humanité.
Pour faire le lien entre vieillir à la maison et vieillir en institution, j’entends beaucoup parler ici et là du manque de moyens en EHPAD, mais j’ai l’impression que le problème est ailleurs. On réfléchit avec NOS valeurs, pas celles des personnes accueillies. On s’imagine que les personnes âgées seront ravies de faire des mandalas et de l’art floral, parce qu’on trouve ça joli et récréatif, on leur propose des activités, des soins manucure, de la cuisine exotique... mais comment vivaient-elles avant ? Faisaient-elles tout ça ? On parle de "valorisation par la création", mais n’en oublierait-on pas la perte du sentiment d’utilité ? Je sais pas si je suis très claire, mais j’ai l’impression qu’on s’occupe beaucoup des activités des personnes âgées, mais en oubliant ce qui faisait leur quotidien. Éplucher des légumes, mettre le couvert, faire son lit, sont des choses que nous avons l’habitude, en tant qu’adultes bien portants, de faire quotidiennement. Et, subitement, on quitte notre maison, nos voisins et nos habitudes pour se retrouver dans un endroit où on n’a plus rien à faire. Subitement, on nous fait comprendre qu’on est trop lent, qu’on fait mal, qu’on est trop faible. Et pour remplacer ces petites choses dont nous avions l’habitude, on nous propose des activités inconnues. Certaines sont très chouettes, c’est vrai, mais ça n’est pas notre vie, ça n’est pas notre quotidien. Et c’est vraiment déstabilisant. L’EHPAD dans lequel je travaillais l’an dernier utilisait la méthode de Validation (Naomi Feil), ça a été une révélation pour moi. J’ai appris à accompagner les personnes âgées sur LEUR chemin. C’est à moi de m’adapter à eux et non le contraire. Si une personne fait son lit et qu’il est mal fait, pas grave. Je vérifie juste la propreté des draps mais je laisse le lit en place. Parce que si je le refais, je lui envoie le message que c’est mal fait. Alors le lendemain, forcément, elle ne le fera pas. Et on dira qu’elle ne fait plus rien. Ben ouais, logique ! Bref, je sais pas si tu vois ce que je veux dire.
Mon rêve, ce serait une structure utilisant plusieurs courants de soins : Validation, Humanitude, Carpe Diem, Montessori. Un lieu où l’on créerait ensemble un projet pour le bien-être des personnes accueillies et non pour celui de l’équipe. Un lieu où les lits seraient parfois mal faits, le ménage pas toujours impeccable, les gens habillés un peu bizarrement parce qu’ils auraient mis leur jupe sur leur pantalon (mais c’est leur choix), un lieu où l’on cuisinerait comme chez soi et où l’on pourrait demander autre chose si on change d’avis... et un lieu où l’on aurait le droit de prendre son café avec les résidents. Mais bon... Il paraît que je suis "trop idéaliste"...
Ce à quoi je réponds invariablement par ma maxime préférée : "il faut viser les étoiles pour atteindre la lune" !

Logo de Mathilde
lundi 7 décembre 2015 à 14h55 - par  Mathilde

Formidable ! Merci, merci, merci

Agenda

<<

2017

 

<<

Septembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 10 prochains mois

Annonces

Pour les migrants !

Cévennes, terre de refuge...