Le cerveau d’Hugo

lundi 30 mars 2015
par  Sara Zeggai
popularité : 28%

Vous arrive t-il de vous sentir seul, parfois ?
« seulement avec les gens ».

Et si on apprenait les maladies auprès de terriens ?
Par film interposés, au moins,
en attendant de rencontrer un de ces humains .

"ses yeux étaient vitreux.
On dirait que c’était qu’une enveloppe. qu’il y avait personne dedans.
Il devait quitter l’école. La médecine allait s’occuper de lui."

Je vous présente Hugo, un héros. Mon héros.
Celui d’un film documentaire sublime, subtil.
C’est auprès de lui que j’ai appris l’autisme.
L’autisme, c’est une "cécité sociale", une "maladie des gens",
Souvent, leur entourage est impuissant.
Alors, ce sont les "docteurs" qui prennent le relais. Et conduisent au néant.

"ces enfants ont un désir anxieux et obsessionnel d’assurer l’immuabilité des choses.
Leur intelligence restera un diamant caché.
Privés de langage, ils seront condamnés a la colère et a l’agressivité pour se faire _ comprendre.
Et aux neuroleptiques pour se calmer"

Mais les apparences ne sont que des apparences.
Pour voir la réalité,
"croisons les doigts dans le nez."

Délaissons, pour une fois, les KB,
Prenez votre billet à la section DVD.
Agence de voyage qui prône la gratuité :
Bu de bichat
si vous n’êtes pas un autochtone de la bas,
pas de problème, aux résidents, grattez un visa.
contact, tant qu’il est encore temps : doriana flebala


Commentaires

Navigation

Articles de la rubrique

Agenda

<<

2017

>>

<<

Novembre

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123

Annonces

Pour les migrants !

Cévennes, terre de refuge...


Statistiques

Dernière mise à jour

mercredi 15 novembre 2017

Publication

372 Articles
53 Albums photo
33 Brèves
Aucun site
20 Auteurs

Visites

60 aujourd’hui
97 hier
57454 depuis le début
2 visiteurs actuellement connectés