2 OGM, thérapies géniques, de l’agriculture à la médecine : manipuler les gènes, est-ce utile ? Livret N°2

mercredi 10 août 2016
par  Lucien Farhi
popularité : 50%

info document - PNG - 16.1 ko


Notre second livret traite d’un sujet controversé : les manipulations génétiques en agriculture et en médecine, les deux domaines d’élection concernés par les applications issues de la nouvelle science apparue au XXème siècle : la biologie moléculaire.

Agriculture et médecine possèdent chacune ses OGM (Organismes génétiquement modifiés), c’est-à-dire des organismes vivants – à l’exclusion de l’homme – qui ont fait l’objet de manipulations de leurs gènes : corrections, substitutions, etc. Concernant l’agriculture, ces OGM sont des plantes (plus rarement des animaux) cultivées en extérieur, d’où les polémiques sur leur éventuelle toxicité, les conséquences néfastes sur la bio-diversité et autres. La médecine, elle, utilise en guise d’OGM des micro-organismes, dont le patrimoine génétique modifié, permettra par exemple de produire des médicaments. Ce processus se déroulant en milieu confiné (l’usine) et non en extérieur, apparaît acceptable aux yeux du public. Il y a donc OGM et… OGM ! Les bons et les mauvais, en quelque sorte.

Mais, concernant les OGM agricoles, est née une critique encore plus radicale : il leur est reproché d’être le symbole d’une politique productiviste qui, appliquée sans discernement, aurait participé à la faillite de centaines de milliers de petits paysans surendettés pour avoir cédé au mirage de la prospérité chanté par les multinationales promotrices d’OGM.

La médecine, de son côté, ne se contentant plus des seuls OGM producteurs de médicaments, a espéré obtenir des résultats rapides et spectaculaires au chapitre des thérapies géniques, c’est-à-dire des manipulations du génome humain lui-même. Mais la complexité de la tâche, les risques encourus, ont modéré fortement les ambitions. La question du choix démocratique du niveau des moyens affectés aux différents domaines de la recherche publique est désormais posée.

Pour accéder au livret cliquer sur la vignette ci-contre

Livret OGM -  PDF - 1.6 Mo
Livret OGM

Avertissement technique.

Format

Le format est celui d’un livret 1/2(A4), dans lequel chaque page équivaudrait à un format Paysage coupé en deux.
Selon le but visé par les auteurs, ce format est susceptible d’éditions d’un nombre de pages égal à un multiple de 4. Le livret minimum est donc un 4 pages, composé d’un feuillet en A4, imprimé recto-verso, et plié par le milieu.

Mode d’emploi, pour imprimer le livret à partir du pdf
Le fichier pdf est imprimable comme n’importe quel fichier de cette nature, en recto ou recto/verso. Néanmoins, s’il en est qui souhaiteraient travailler (ou diffuser) sous forme de livret, les instructions ci-dessous pourraient leur être utiles.

Avant de démarrer l’impression, enregistrer le fichier pdf sous Adobe, sur votre disque dur.
Demander alors l’impression :
1/ Choisir le nombre de copies souhaité.
2/ Rubrique Dimensionnement et gestion des pages, cliquer sur Livret
3/ Puis choisir Recto, Reliure Gauche, Orientation Paysage
4/ Rubrique Pages à imprimer, cliquer Autres options et vérifier que la case Inverser est décochée
5/ Imprimer
6/ Sortir la liasse telle qu’elle s’est présentée et la remettre au magasin papier telle quelle, sans la tourner ni la retourner
7/ Demander à nouveau l’impression (pour le Verso)
8/ Demander le même nombre de copies que pour le Recto précédent
9/ Rubrique Pages à imprimer, Autres options, cocher la case Inverser (opération nécessaire chaque fois que l’on revient sur Verso)
10/ Rubrique Dimensionnement et gestion des pages, choisir Verso
11/ Imprimer
A la sortie, le livret doit se trouver dans le bon ordre une fois la liasse pliée en deux.
Pour agrafer, utiliser une agrafeuse à long bras.


Portfolio

PNG - 276.7 ko

Commentaires

Navigation

Articles de la rubrique

Agenda

<<

2017

 

<<

Septembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 10 prochains mois

Annonces

Pour les migrants !

Cévennes, terre de refuge...