Le jeu dans le soin - Cordel N°16

vendredi 19 juin 2015
par  Elisabeth Arrighi
popularité : 28%

info document - JPEG - 2.2 ko

Le jeu en médecine, c’est un jeu où soignants et patients peuvent s’autoriser quelque chose de l’esprit d’enfance, celui où on prend appui sur la relation pour oser espérer et imaginer des possibles. Quelle que soit la gravité des situations psychiques, sociales ou médicales. Car si la médecine est sérieuse, elle bénéficie aussi, et d’autant plus, du climat de jeu où le joueur est dans le « on dirait ….que l’on est des chevaliers attaqués par un dragon ». Il s’agit de croire qu’il n’y a pas de destin inéluctable, que malgré les dangers, chacun peut trouver du sens.

L’espace de la dédramatisation et de la plaisanterie

D’abord bien sûr, s’offrir de jouer avec les enfants pour dédramatiser, de même, l’espace de la plaisanterie avec les adultes rend le quotidien de la médecine plus plaisant pour les deux protagonistes, permet de tenir dans le métier, d’être dans la pulsion de vie à la fois pour soi et pour l’autre.

Le " Fort-Da " du petit fils de Freud

En observant son petit fils jouant avec une bobine de fil, l’envoyant au loin, et la ramenant avec le fil, dans l’enthousiasme, en disant "ooo" pour "fort" (parti, en allemand ) et " da " pour là , Freud découvre un aspect fondamental du fonctionnement psychique. Pour Freud, ce petit mettait en scène par des gestes et des mots le travail psychique symbolique à faire pour penser l’absence et le retour de sa mère.

L’espace transitionnel de Winnicott

Winnicott , lui aussi, a observé les petits enfants, l’importance de leur jeu, et a proposé une notion ce qu’il a appelé l’espace transitionnel entre la mère et le bébé, autour des « doudous ». Pour lui, au début, la mère présente au bébé l’objet qu’il est prêt à trouver, le bébé prend, jette , et reprend l’objet, Si la mère sait s’adapter et participer au jeu, «  le bébé vit alors une expérience de contrôle magique, à savoir une expérience de ce que l’on nomme « omnipotence ».[….].La confiance dans la mère suscite un terrain de jeu intermédiaire où l’idée de magie prend sa source dans la mesure où le bébé fait bien là l’expérience de l’omnipotence. Je parle ici de terrain de jeu, car c’est là que le jeu commence. Ce terrain est un espace potentiel qui se situe entre la mère et le bébé ou qui les unit l’un à l’autre. Le jeu est extraordinairement excitant. Ce dont il s’agit, c’est toujours de la précarité du jeu réciproque entre la réalité psychique personnelle et l’expérience de contrôle des objets réels. C’est de la précarité de la magie elle-même dont il est question, de la magie qui naît de l’intimité au sein d’une relation dont on doit s’assurer qu’elle est fiable. » ( Jeu et réalité Winnicott. Gallimard)

Jouer au toréador

Je pense à une très vieille dame d’origine espagnole que j’ai souvent écoutée me parler de son adolescence en France comme fille de réfugiés républicains. Maintenant, elle est fatiguée, a la mémoire qui flanche. L’autre jour, en la saluant, je lui dis que je la trouvais en forme. Et là, elle me répond que « oui » avec un « olé »fier et malicieux de toréador ou de danseuse de flamenco. Dans ce jeu, elle a rassemblé tous nos précédents moments paisibles d’échange sur son histoire, et aussi, surtout, elle a mis en scène l’affrontement avec les dangers, où aujourd’hui le taureau prend les allures de maladie, de dépendance et de mort qui se rapproche, et où l’espace de la séduction et de l’amour reste encore possible.

Un climat, un cadre,

Comment favoriser un état de jeu chez nos patients ? Les aider à faire surgir des trouvailles où eux et nous, nous puissions nous rencontrer ? Il me semble que pour qu’un climat de jeu soit partagé, qu’il soit réconfortant, il importe de penser le cadre, dans une alchimie où se mêlent la bienveillance, l’écoute, la tranquillité. Nos patients voient dans nos yeux ce qu’on ressent avec eux, ce pour quoi on se révolte, ce qu’on espère. Ils peuvent y prendre appui. Alors, ensemble, nous pouvons jouer et affirmer la force du lien et de la vie qui se crée.

Pour accéder au PDF, cliquer sur la vignette ci-contre

Le jeu dans le soin - Cordel N°16 -  PDF - 656.4 ko
Le jeu dans le soin - Cordel N°16

Mode opératoire

Imprimer le document joint (format pdf) en recto verso.
Plier en 4 la feuille obtenue (format A4, à l’origine)
On obtient un petit fascicule que l’on peut feuilleter et dont la page de couverture est constituée par l’image


Commentaires

Navigation

Articles de la rubrique

Agenda

<<

2017

 

<<

Septembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 10 prochains mois

Annonces

Pour les migrants !

Cévennes, terre de refuge...