Coronavirus, Covid-19, MESURES BARRIERES, prévention

vendredi 10 avril 2020
par  Outils du soin
popularité : 5%

Rappel  : pour une lecture agréable : n’hésitez pas à cliquer sur la loupe marquée d’un A, juste au-dessus , à droite et en bas du grand bandeau rouge d’accueil !

MESURES BARRIÈRES :

L’idée de cette petite collection de ressources est d’avoir sous la main des supports pour communiquer avec entourage ou patients sur les mesures utiles pour se protéger et protéger les autres.

Merci encore à Jessica Guibert pour la veille documentaire, Mathieu Rebeaud (biochimiste), aux concepteurs des sites stop-postillons.fr (médecins) et couture et paillettes (ingénieure textile).
Évidemment, comme toujours, c’est à amender, corriger, tout ajout est le bienvenu ! Bises Salomé

Pourquoi se protéger et protéger les autres ?

Les asymptomatiques sont contagieux (79% des infections sont dues à des personnes asymptomatiques selon cette modélisation) : https://science.sciencemag.org/content/early/2020/03/24/science.abb3221)

On est contagieux de 14 à 25 jours, selon l’intensité des symptômes...

Comment se transmet le virus :

1- par voie directe :

inhalation de postillons de quelqu’un de contagieux

voir vidéo très intéressante. Vitesse des gouttelettes lors d’un éternuement : 20m/sec et les gouttelettes peuvent se déposer jusqu’à 6 à 8m de distance. https://www.nejm.org/doi/full/10.1056/NEJMicm1501197

Dispersion des postillons d’autant plus importante que la personne tousse, éternue ou si utilisation de traitements par aérosols.

Pour la distance maximale, cela pourrait aller jusqu’à 7 ou 8m
https://jamanetwork.com/journals/jama/fullarticle/2763852

Quelles conséquences cela peut il avoir pour décider de la bonne distance entre 2 personnes ? https://eu.usatoday.com/story/news/health/2020/03/30/coronavirus-social-distancing-mit-researcher-lydia-bourouiba-27-feet/5091526002/

• transmission par les animaux

SARS-COV-2 et animaux : une étude montre que le virus ne se reproduit pas chez les chiens, cochons, poulets et canard, mais par contre il se reproduit chez les furets et les chats. Les chats peuvent transmettre le virus avec leurs gouttelettes respiratoires.
https://www.biorxiv.org/content/10.1101/2020.03.30.015347v1.full.pdf

Transmission aéroportée ?

(en question, il n’est pas encore certain que les virus transmis par voie aérienne soient vraiment contaminants. On garde l’information que rester 45 minutes dans la même pièce qu’une personne excrétrice est à risque Nature 02/04/20)

2- par contamination croisée : en se touchant le visage avec des mains “sales”

se toucher les yeux, nez, bouche... après avoir touché une surface contaminante (= ayant reçu des gouttelettes) poignées de porte, interrupteurs, terminal de CB,, téléphone portable etc.
d’où l’intérêt de limiter les risques de se toucher le visage quand on est exposé.

à noter qu’il y a une transmission oro-fecale, donc il faut bien prendre en compte les surfaces contaminantes concernées !

cf infographie ci dessous : persistance du virus sur les surfaces

diffusion dans les eaux usées ?

Risque potentiel, à suivre.
https://www.thelancet.com/journals/langas/article/PIIS2468-1253(20)30087-X/fulltext

Donc pour diminuer le risque d’infection :

les mesures “ barrière ” Individuellement :

se laver les mains après s’être exposé / avant de se toucher le visage
plusieurs vidéos de lavage de mains correctes, dont celle-ci https://www.youtube.com/watch?time_continue=3&v=IisgnbMfKvI&feature=emb_logo
le savon a la propriété de détruire l’enveloppe lipidique du virus (il faut bien faire mousser !)
respecter les distances entre individus
nettoyer les surfaces potentiellement contaminantes
• limiter les habitudes qui augmente le risque de toucher son visage ( type de coiffure, bijoux, maquillage…)
porter un masque

Collectivement :

limiter l’émission de postillons : porter des masques (mêmes artisanaux, cf plus bas)
mesures barrières si elles sont faites par tous
article intéressant expliquant pourquoi les mesures barrières et la distanciation peut aussi diminuer le nombre de cas graves. Le phénomène dit de “ masse critique ” : au-delà d’un certain nombre de personnes infectées au même endroit cela augmente le nombre de cas graves.
https://dr-gomi.blog4ever.com/sarscov2-un-virus-des-villes-pas-un-virus-des-champs-effet-de-masse-critique-en-zone-urbaine-1

Détruire le virus sur les mains et surfaces :

Masques et mesures de protection

Porter un masque implique qu’ :
• on se lave les mains avant de le mettre
• on ne le touche pas une fois mis et ajusté
• il couvre de l’arrête du nez au menton
• il soit hermétique sur les côtés
• on le change régulièrement
• on le jette ou mette à laver (tissu) une fois rentré chez soi
• on se lave les mains ( ou SHA) après l’avoir retiré.

Petite vidéo faite par une pharmacienne, qui explique tranquillement comment mettre un masque correctement :
https://www.youtube.com/watch?v=wCgUqSEqQdY&fbclid=IwAR2Gs9VptGbhQ0kaxCvhdoKp9Kv-AHtA4aashExZsYI-hVMOS6wOQJHOwls

Le masque artisanal en tissu :

• est moins efficace que le masque chirurgical, certes...
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4420971/
https://smartairfilters.com/en/blog/diy-homemade-mask-protect-virus-coronavirus/
… mais est désormais recommandé tout de même
car il permet de se protéger a minima (surtout de la contamination croisée) mais aussi de participer à ne pas souiller les surfaces qui nous entourent.

Avis de l’ANSM

https://www.ansm.sante.fr/var/ansm_site/storage/original/application/8b84af4a1602bb9fe55d9ab6728982fa.pdf

Avis de la Société Française de Santé Publique
(confirmé par le collège universitaire des enseignants de Santé Publique)
https://www.sfsp.fr/content-page/item/16654-pour-arreter-la-propagation-du-covid-19-les-masques-anti-projections-pour-tous

facile à confectionner

Attention, pas de couture sagittale comme cela a pu être recommandé au départ
=> donc modèle “trois plis” à favoriser
pas trop filtrant, pour pouvoir respirer, filtrant quand même pour pouvoir… filtrer !
https://smartairfilters.com/en/blog/best-materials-make-diy-face-mask-virus/
https://coutureetpaillettes.com/mes-coutures/masques-tissus-prevention-coronavirus/

=> Le tissu qui convient le mieux est le coton, type taie d’oreiller, en 2 épaisseurs Possibilité d’ajouter un filtre entre les deux épaisseurs de tissu.
=> le plus adapté semble être les lingettes dépoussiérantes (non imbibées !) cf site couture et paillettes.

3 sites pour s’y retrouver et avoir des patrons fiables
https://www.afnor.org/actualites/ (éditeur de normes NF, donc très détaillé, presque plus destiné à l’industrie)
https://coutureetpaillettes.com/mes-coutures/masques-tissus-prevention-coronavirus/ site d’une ingénieure textile, régulièrement mis à jour. patrons disponibles
http://stop-postillons.fr/ pour ne pas faire de confusion avec les masques chirurgicaux (FFP1), ce groupe de médecins les a renommés les « écrans anti-postillons »

*rajout au 16/04/2020
tout le monde s’y est mis, le savoir-faire avance, Il existe des modèles très faciles à faire homologués Afnor avec ou non filtre amovible
Par exemple
https://www.youtube.com/watch?v=JyfzEohObl0
variante à 6 minutes avec une ouverture pour mettre un filtre amovible
avec un fil électrique pour bien ajuster le nez
https://www.youtube.com/watch?v=LZFg24lJK6c

Réutilisation / lavage des masques :

le virus
• survit bien à 4°C
• est inactivé en 5 mm à 70°C
• n’est plus détectable après 3h sur du papier ou mouchoirs en papier à température ambiante, au bout de deux jours sur des vêtements et bois traité, 4 jours sur billets de banque et verre, 7 jours sur plastique et acier inoxydable.

https://www.thelancet.com/journals/lanmic/article/PIIS2666-5247(20)30003-3/fulltext
Attention, cela reste des conditions expérimentales (l’échantillon testé à un temps donné est trempé 30minutes dans du solvant permettant de récupérer le virus...) qui ne sont pas strictement superposables au fait de toucher une surface contaminée. Par ailleurs, sur l’acier des fragments désintégrés du virus ont été retrouvés , et ils positivent les résultats de PCR, bien qu’ils ne soient plus contaminants car le virus est désintégré.

les UV décontaminent expérimentalement les masques chirurgicaux N95 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29678452
Pour les masques N95/FFP2, 2 méthodes qui fonctionnent pour détruire E. Coli sur le masque : au four 30 min à 70°C ou mettre 10 min dans l’eau bouillante. https://stanfordmedicine.app.box.com/v/covid19-PPE-1-1

Réutilisation des masques chirurgicaux et FFP2 :

les masques chirurgicaux conservent leur performance après un lavage à 60° et à 95°.
perte d’efficacité de moins de 2% avec un passage en autoclave à 121°, et une irradiation par rayons gamma.
pour les masques FFP2, traitement à l’oxyde d’éthylène ou de la chaleur sèche à 70°.
https://lejournal.cnrs.fr/articles/masques-de-protection-la-piste-prometteuse-du-recyclage

Réutilisation des masques en tissu :

• Soit je désinfecte tout de suite :

(pour limiter le contact avec les sécrétions sur le masque.)

Je peux le passer au four à 70° pendant 30 minutes

ou le laver à 60° pendant 30 minutes en machine à laver

ne pas utiliser d’alcool ni d’eau de javel)

Soit je ne peux pas le désinfecter tout de suite  :

je le garde dans une boite hermétique

par ex : une boîte en plastique qui devra être désinfectée avec de l’eau de javel
Le virus ne survit pas plus de 4 jours} }
source stop-postillons.fr via https://www.covid19ether.com/blog/c/0/i/43928911/n95-mask-can-be-decontaminated-without-decreasing-filtration-efficiency
et https://www.sages.org/n-95-re-use-instructions

Visières - pour les personnes très exposées / soignants :

Plusieurs personnes ayant des imprimantes 3D se proposent pour fabriquer des visières de protection, comme ici : https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSfKk4mmVES75NuU8cwUJsyWtncI2rPVtI6sZf24Ih2pJXP3GQ/viewform

Prenez soin de vous, prenez soin des autres !


Commentaires

Navigation

Articles de la rubrique

Agenda

<<

2020

 

<<

Août

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456
Aucun évènement à venir les 48 prochains mois

Annonces

Pour les migrants !

Cévennes, terre de refuge...


Statistiques

Dernière mise à jour

mardi 4 août 2020

Publication

475 Articles
54 Albums photo
36 Brèves
Aucun site
30 Auteurs

Visites

33 aujourd’hui
66 hier
182072 depuis le début
4 visiteurs actuellement connectés