CR du café-cordel du 30 Juin 2015

jeudi 2 juillet 2015
par  Martine Lalande
popularité : 28%

Voilà, nous l’avons fait ! !

Le premier café cordel s’est tenu le 30 juin au café Fontaine dans le 10è
Nous étions : Ariane Auriane Mathieu Antonin et Evina, jeunes médecins, en cours ou en fin d’études de médecine ou en début de pratique et de La Troupe du RIRE, Salomé Martin et Maxime, jeunes médecins en activité à StDenis et Gennevilliers, Françoise musicienne (comme Evina), Tù-Tâm, bibliothécaire à la cité de la santé, Elisabeth et Chandra, psychanalystes, Martine et Mireille, généralistes (Elisabeth aussi), Véronique, pédiatre, Véronique, psychologue du travail, Danielle, gynécologue, Hélène et Lucien artistes.
Il faisait chaud, bière et menthe à l’eau (mais rien à manger…y penser la prochaine fois)
Exposition des cordels, dans le café et à l’extérieur, quelques passant les ont lus, un a été décroché. Il y en a 16 aujourd’hui, chacun est reparti avec sa série, vendue 2 euros pour l’encre et le papier, mission pour chacun de trouver pinces et corde à linge et un endroit où les exposer.
Petit échange sur l’exposition : Martine n’arrive pas encore à les mettre dans sa salle d’attente, Maxime se demande si c’est bien dans la sienne (Place santé St Denis), ou plutôt mieux pour les professionnels. Cela pose le problème de l’adéquation au public : pour les patients ou pour les soignants ? a priori pour les deux, mais pas toujours adapté, à cause du langage ou de la façon de présenter. C’est le problème de celui sur le ramadan. Maxime voudrait des versions plus adaptées pour les patients, et pourrait les faire traduire par les médiatrices de son centre de santé.

Première discussion, lancée par Ariane : la médecine peut-elle être populaire ? la médecine est-elle une science ? ou un art fondé -entre autres- sur des connaissances scientifiques ? l’éducation populaire peut-elle s’appliquer à la médecine, comme en musique par exemple ?

Tour de table autour des cordels, et des envies de faire des choses ensemble :
Les cordels : on relève le côté léger, éphémère, gratuit, daté, jetable, non terminé, avec peu de contraintes, dynamique, pratique, en décalage, critique, subversif, suscitant la discussion, critiquable, évolutif, imparfait, outil contagieux, idée amusante, message sympa qui fait réfléchir, travail collaboratif, gamme d’outils pour sensibiliser, introduit la politique dans le soin…Certains sont faciles à identifier dans leur contenu, d’autres plus décalés, ou poétiques. Il manque des références, on aimerait parfois des approfondissements (à mettre sur le site ?). La signature pourrait être collective, ou sous pseudo si nécessaire, en disant d’où l’on parle.

Pour aider à la manière dont ils seront compris, rencontrés, appropriés (conseils de Tù-Tâm) : la date –au mois près- est indispensable, la signature aussi, avec la fonction, et l’adresse du site. Penser au lecteur, qu’il ait sa place dans le dialogue qu’on voudrait créer, et aux médiateurs de l’information (par ex les bibliothécaires) pour qu’ils sachent dire ce qui existe sur tel sujet. Rendre le projet éditorial perceptible. Faire des collections, par série (clinique, politique, psychanalytique, stratégique, savoirs profanes…) les expliquer pour les valoriser, les numéroter. Choisir des titres explicites (ex : « Prévenir la prématurité » plutôt que « l’effet Matriochka », terme à mettre à l’intérieur plutôt…). Se mettre à la place de celui qui va les découvrir : donner des petits cailloux blancs…

Autres outils du soin : présentés sur le site, la gamme peut être large. On a déjà mis le livret de résistance à l’industrie pharmaceutique fait par le RIRE et le Formindep (et primé par Prescrire), on pourrait présenter la bibliothèque des livres vivants, expérience à la Cité de la santé où des patients ou des témoins peuvent être consultés par des lecteurs, qui les rencontrent en vrai. On peut publier des textes, comme le feuilleton littéraire du Comptoir philanthropique du Levant, les bêtises d’Anais Tasie…des débats, qu’on organiserait sur des thèmes, comme le système de santé ou la sécurité sociale, des vidéos (comme les tribulations psychanalytiques d’Elisabeth, ou les saynètes du SMG…).

Quand on rencontre une initiative intéressante, on peut proposer de l’exposer sur le site (comme les affiches faites par les étudiants de 2nd cycle de Paris7 sur la prévention, Maxime demandera si on peut les reproduire, ou les affiches de la Case de santé pour les migrants…). Si certains veulent devenir animateur/trice de rubriques sur le site, il y a de la place

Pour faire des cordels : on peut en proposer tout faits (3000 caractères pour le grand texte – 800c pour les 3 pavés, poésie ou littérature bienvenus – image et titre, date et signature), proposer des sujets, ou en faire à plusieurs. Le petit groupe des 5 : Elisabeth-Chandra-Sylvie-Martine-Lucien qui représente pour le moment le comité de rédaction se réserve le droit de réorienter si cela ne semble pas tout à fait dans l’esprit…en toute tolérance, avec argumentation et discussion bien sûr. On prévoit des cafés cordels durant l’été et à la rentrée. On peut envisager des stages d’écriture, en Corse, dans la Drôme…

Sujets évoqués pour écrire des cordels : le conseil de l’ordre – les médicaments essentiels – la surmédicalisation – la médecine populaire – l’automédication – la médecine communautaire – les savoirs populaires en médecine – les trucs du rhumato –les trucs du kiné – les bébés kangourous – les livres vivants – la désintensification des études médicales – le lien entre la recherche biomédicale et la santé – le déficit de la sécu – les politiques et systèmes de santé/la question économique - le jeu dans le soin/la musicothérapie – la musique dans la prise en charge de la douleur – le désir médical – moi, médecin, à quoi je peux vous servir ? – scepticisme vis-à-vis de la prévention - ... Certains thèmes pourront être l’occasion de débats, sur le site, ou au cours de réunions que l’on organiserait, et aboutiraient dans un deuxième temps –ou non- à des cordels. Idée (venue à la suite de la réunion) : mettre une boite à idées de sujets de cordels sur le site.

Ce fut chaud et sympathique, pas très consistant pour l’estomac (promis, on prévoira la prochaine fois) mais revigorant pour l’esprit. A tous, merci !

Prochains café cordel : samedi 8 aout à 16h à Paris - samedi 19 septembre à 16h à Paris – organisation : Elisabeth et Ariane -Lieu : pelouse de la Villette (rdv à préciser) avec repli sur Cité de la santé si possible (Tù-Tâm demandera pour nous) en cas de pluie. Il faut s’inscrire.

Site : www.outilsdusoin.fr - Mail : outils@outilsdusoin.fr


Commentaires

Agenda

<<

2017

>>

<<

Novembre

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123

Annonces

Pour les migrants !

Cévennes, terre de refuge...


Statistiques

Dernière mise à jour

mercredi 15 novembre 2017

Publication

372 Articles
53 Albums photo
33 Brèves
Aucun site
20 Auteurs

Visites

60 aujourd’hui
97 hier
57454 depuis le début
2 visiteurs actuellement connectés